Bienvenue sur Emploithèque
Recrutement public
Offre d'emploi
Recrute : Ophtalmologiste médico-chirurgical
Grilles indiciaires de la fonction publique : État| Hospitalière| Territoriale
Solde, Émoluments, Traitements des : Militaires| Médecins| Élus…

Commémoration : fin de la 2e guerre mondiale

Jean Moulin par Rama

Au dépôt des armes, les cris de joie remplacent l'alarme, mais certains regards remplis de larmes recherchent encore et espèrent retrouver, à nouveau, qui sait, peut-être... leur amour perdu.

Suite à l'invasion de la Pologne par l'Allemagne nazie le 1er septembre 1939, la France et l'Angleterre déclarent la guerre au führer : Adolf Hitler le 3 septembre 1939.

Le début de l'apocalypse est en marche.

Erreur de stratégie

Le haut-commandement français prône la stratégie de la défense, persuadé d'être à l'abri de toutes offensives derrière la Ligne Maginot (rempart fortifié longeant la frontière allemande).

Les soldats français et anglais pour rompre l'ennui, jouent aux cartes, c'est la drôle de guerre.

Les femmes restées à la maison, angoissent, elles savent que l'inévitable approche.

10 mai 1940

Après plus de 7 mois d'attente et un hiver glacial, peut-être l'un des pires du XXème siècle, Adolf Hitler décide de passer à l'offensive, il envoie ses troupes sur les Pays-Bas et la Belgique, se moquant de ces derniers, bien qu'il soit des états neutres.

Le général Maurice Gamelin, ainsi que de nombreux autres chefs militaires français et anglais sont persuadés que l'affrontement avec les allemands aura lieu au nord et notamment en Belgique, la Ligne Maginot ne pouvant que les contraindre. Seul le massif des Ardennes reste sans protection, un bémol qui sera fatal.

Sur de leur fait, ils envoient une très grande partie de leurs forces armées : chars, avions et soldats issus des meilleures élites à la frontière belge.

La Percée de Sedan

L'état-major français se reposant sur les on-dit, néglige la défense du massif ardennais, celui-ci se disant infranchissable. Les blindés allemands le franchiront pourtant en 2 jours.

Le gros des unités des forces allemandes prend donc à revers la Ligne Maginot et créé la confusion des généraux français et alliés*.

Leur manque de réaction face à la rapidité sans ménage des allemands cause à la France de lourdes pertes humaines au sein de son armée.

Le général Gamelin, sortant de sa léthargie veut tenter un plan en tenaille, il n'aura pas le temps d'exécuter sa nouvelle stratégie, il sera limogé et remplacé par le général Maxime Weygand.

Trop tard, les allemands avancent trop vite et l'Italie fasciste se joint au côté de l'Allemagne nazie.

Alors que la France est réputée pour avoir une des meilleures armées au monde, elle capitulera en 45 jours. Pour la population, c'est le début de l'exode, suivi par plus de 5 années de souffrance, de larmes et de terreur.

Le 8 mai 1945, l'Allemagne capitule sans condition

1945, l'année du déclin de l'Axe (Allemagne, Japon, Italie...).

  • En Italie, Benito Mussolini avec plusieurs fascistes sont capturés et exécutés le 28 avril
  • Le 30 avril, Adolf Hitler se suicide dans son bunker (Le Führerbunker) avec sa compagne Eva Braun
  • Suivra 2 jours après, le suicide de l'ignoble maître de la propagande nazi : Joseph Goebbels
  • Le lendemain, la ville de Berlin se rend
  • Du 3 au 6 mai, les généraux allemands déposent les armes un peu partout en Europe...
  • Le 7 mai, le colonel général, Alfred Jodl signera la reddition à Reims...

Les combats prennent donc fin... Il faudra attendre le 2 septembre pour que le Japon capitule à son tour et mette fin à la guerre la plus meurtrière de l'histoire.

Le 8 mai sera déclaré jour de commémoration et férié en 1953.

Charles de Gaulle, alors président, supprimera ce jour comme étant férié en 1959.

Dans une mouvance de réconciliation entre l'Allemagne et la France, Valéry Giscard d'Estaing jugera bon de supprimer également l'aspect commémoratif...

C'est en 1981 que le président François Mitterrand rétablira à la fois la commémoration et le jour férié.

Plus jamais ça...

La seconde guerre mondiale fut le conflit planétaire le plus violent et le plus atroce de tous les siècles confondus : camps de concentration, massacres, viols, cannibalisme, tortures... 62% des victimes ont été des civils (58% chez les alliés, 4% chez les adversaires).

38 millions de civils furent tués par les nazis et les membres de l'Axe.

*Les forces alliées et les forces de l'Axe

Les alliés désignent l'ensemble des pays adversaires des forces de l'Axe.

Les forces alliées dès le début du conflit en septembre 1939 : la France, le Royaume Uni, le Canada, les Etats Unis, le Népal, l'Afrique du Sud... Suivra en 1940, la Norvège, le Danemark, la Belgique, l'Union Soviétique, la Grèce etc.

Les membres de l'Axe issus surtout du pacte tripartite : Rome-Berlin-Tokyo, alliance de l'Allemagne nazie, de l'Italie fasciste et de l'empire du Japon. Nombreux pays de l'Est rejoindrons l'Axe : la Hongrie, la Roumanie, la Slovaquie... la Yougoslavie rejoindra les forces alliées en 1940.

Illustration de Rama | | Article rédigé par David membre d'Emploithèque, le 08/05/2010

A propos de l'illustration : CC-by > Paternité - Partage des conditions initiales à l'identique

Articles précédents :

L'actualité « Commémoration : fin de la 2e guerre mondiale » a été consultée 2 471 fois

Archives actualités : 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017BonPatron : outil gratuit (Correcteur orthographique et grammatical)

Accessibilité | Avis aux webmestres | Glossaire des sigles | Liste des établissements | Partenaires
Plan du site | Mentions légales | Rechercher un établissement | RSS | Tarifs | Télécharger | Webmestre
dimanche 17 décembre 2017 :: Emploithèque 2017 Ce site est valide : XHTML 1.0 Transitional Flux RSS validé par le W3C CSS version 2.1 valide! 67 visiteurs en ligne