Bienvenue sur Emploithèque
Recrutement public
Offre d'emploi
Recrute : Hépato-gastro-entérologue
Grilles indiciaires de la fonction publique : État| Hospitalière| Territoriale
Solde, Émoluments, Traitements des : Militaires| Médecins| Élus…

Corps : Technicien de laboratoire

Depuis le 27 juin 2011, le personnel médico-technique et de rééducation de catégorie B est reclassé dans le NES catégorie B.

NES catégorie B : personnel médico-technique et rééducation

illustration Webmestre d'Emploithèque

Les techniciens de laboratoire assurent des travaux d'examens et d'analyses. Ils ont en charge la préparation et, avec les services techniques, la vérification et l'entretien de l'appareillage.

Ils peuvent être appelés à collaborer à des travaux de recherches et chargés d'actions de formation et de fonctions d'encadrement.

Les techniciens de laboratoire exercent ces tâches sous la responsabilité et le contrôle effectif du biologiste chef de laboratoire ou, le cas échéant, du chef du service dans lequel ils sont affectés.

Carrière

Ce corps comprend (depuis le 1er janvier 2002) 2 grades :

  1. Technicien de laboratoire de classe normale comptant 8 échelons
  2. Technicien de laboratoire de classe supérieure comptant 6 échelons

Recrutement

Dans la classe normale, l'ancienneté moyenne donnant accès à l'échelon supérieur est d'un an au 1er échelon, de 2 ans au 2ème échelon, de 3 ans aux 3ème et 4ème échelons, de 4 ans aux 5ème, 6ème et 7ème échelons.

Les techniciens de laboratoire bénéficient lors de leur nomination d'une bonification d'ancienneté de un an.

Une bonification de 6 mois d'ancienneté est accordée aux techniciens de laboratoire classés au 2ème échelon de la classe normale, dans la limite de la durée moyenne de service restant exigée pour un avancement à l'échelon supérieur.

Depuis le 1er juillet 2007, la bonification de six mois d'ancienneté est accordée aux agents stagiaires et fonctionnaires, en position d'activité ou de détachement, classés au 2ème échelon de la classe normale, dans la limite de la durée moyenne de service restant exigée pour un avancement à l'échelon supérieur.

La classe supérieure est accessible (depuis le 1er janvier 2002) dans les conditions prévues à l'article 69 (1°) de la loi du 9 janvier 1986 aux techniciens de laboratoire de classe normale parvenus au 5ème échelon de cette classe et comptant au moins dix ans de services effectifs dans un ou plusieurs des corps (Cf décret ci-dessous).

Dans la classe supérieure, l'ancienneté moyenne donnant accès à l'échelon supérieur est de deux ans dans les 1er et 2ème échelons, de 3 ans dans les 3ème et 4ème échelons et de 4 ans dans le 5ème échelon.

Dernière mise à jour : lundi 08 août 2011

Fiche consultée 12 623 fois

Si vous constatez que la fiche est obsolète ou comporte des erreurs, merci de les signaler au chef de projet internet : David Prudhon

Accessibilité | Avis aux webmestres | Glossaire des sigles | Liste des établissements | Partenaires
Plan du site | Mentions légales | Rechercher un établissement | RSS | Tarifs | Télécharger | Webmestre
samedi 16 novembre 2019 :: Emploithèque 2019 Ce site est valide : XHTML 1.0 Transitional Flux RSS validé par le W3C CSS version 2.1 valide! 34 visiteurs en ligne