Bienvenue sur Emploithèque
Recrutement public
Offre d'emploi
Recrute : IBODE ou Infirmier avec expérience au bloc opératoire
Grilles indiciaires de la fonction publique : État| Hospitalière| Territoriale
Solde, Émoluments, Traitements des : Militaires| Médecins| Élus…

Nicolas Sarkozy face aux maires garde le cap de ses réformes

Nicolas Sarkozy face aux maires garde le cap de ses réformes

Vendredi dernier, Nicolas Sarkozy a convié 700 élus à l'Élysée, au lendemain du 92ème congrès des maires de France où il n'avait pas pu être présent.

L'exercice du Chef de l'État était de convaincre face à la nécessité des réformes qui font polémiques, notamment sur l'aménagement des collectivités territoriales et sur la suppression de la taxe professionnelle, sans oublier la réduction des effectifs des agents publics, la Poste et cetera

Il juge ses réformes difficiles, mais modernes et nécessaires. C'est pour cela, que quoi qu'il arrive, le gouvernement ne reviendra pas sur ses intentions de départ et gardera sa ligne de conduite jusqu'au bout.

La suppression de la taxe professionnelle :

Pas de grande surprise au niveau argumentaire : pour le Chef de l'État, la taxe professionnelle doit être supprimée afin d'alléger les charges des entreprises privées afin que ces dernières soient compétitives face à la concurrence mondiale.

Il veut rassurer les collectivités locales par le nouvel impôt (CeT) qui remplacerait le manque à gagner suite à la suppression de la TP.

L'aménagement du territoire :

Bien que le président de la République admette que les maires soient inquiets et souffrent de ces nouvelles réorganisations d'aménagement. Il juge que les services publics doivent s'adapter à la situation économique actuelle… « On ne peut pas épuiser le pays à entretenir des services où il n'y a personne »

Il se satisfait par exemple de la réorganisation de la Carte judiciaire qui a supprimé 1/3 des tribunaux, et de la loi sur la réorganisation hospitalière « C'est la première fois qu'un gouvernement accepte l'idée qu'il peut y avoir un même hôpital sur plusieurs emplacements. »

Rappel des grandes lignes du comité d'Édouard Balladur : la réforme des collectivités territoriales

Détour sur la réforme de la Poste :

Selon Nicolas Sarkozy, avec l'avènement d'Internet, il y a de moins en moins de courrier distribué « Avec Internet, avec les SMS, il y a de moins en moins de courrier », ce qui pour lui, annonce la mort de la Poste si on la laisse en l'état. C'est pourquoi la transformation de celle-ci est inéluctable.

Il propose donc de modifier la Poste en « une entreprise de courrier, d'une entreprise de logistique, parce qu'il y a moins de courrier à distribuer, mais plus de colis à livrer, parce que maintenant on commande beaucoup par Internet ».

Un Comité National contre la privatisation de la Poste avait obtenu à une mobilisation citoyenne 2 millions de votants afin d'obtenir un débat public et un référendum sur le service public postal : Référendum sur la Poste rejeté par la majorité sénatoriale

Pour conclure :

Le président a annoncé, sans date définie, qu'une conférence nationale sur le déficit de la France devra être débattue avec les responsables de l'État, des collectivités territoriales et la Sécurité sociale.

Illustration par Emploithèque | Article rédigé par Julie membre d'Emploithèque, le 23/11/2009

Articles précédents :

L'actualité « Nicolas Sarkozy face aux maires garde le cap de ses réformes » a été consultée 2 192 fois

Archives actualités : 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017BonPatron : outil gratuit (Correcteur orthographique et grammatical)

Accessibilité | Avis aux webmestres | Glossaire des sigles | Liste des établissements | Partenaires
Plan du site | Mentions légales | Rechercher un établissement | RSS | Tarifs | Télécharger | Webmestre
dimanche 17 décembre 2017 :: Emploithèque 2017 Ce site est valide : XHTML 1.0 Transitional Flux RSS validé par le W3C CSS version 2.1 valide! 41 visiteurs en ligne